Actuel Marx   en Ligne

LA QUESTION DE L'HUMAIN APRES MARX

Florence WOLF

Actuel Marx en Ligne   n°21
(26/ 8/2003)

 

Dans la sixième thèse sur Feuerbach, Marx écrit que "l'essence humaine, c'est l'ensemble des rapports sociaux". Par cette phrase, il inaugure une conception radicalement nouvelle de l'homme - conception qui semble contenir en elle une critique virulente de l'idée même d'essence humaine. Comment penser un tel paradoxe? Si la connaissance réelle de l'homme est subordonnée à l'abandon du concept d'homme, alors il y a dissolution de la subjectivité dans l'objectivité, et les mouvements humains sont purement illusoires. Or, c'est précisément sur les rapports que nouent les hommes entre eux que se fonde la conception marxienne de l'essence humaine. Cette thèse ouvre donc le champ d'une recherche: il s'agit de penser la subjectivité humaine sans penser un sujet entendu au sens idéaliste du terme. C'est ce champ de recherche que nous avons exploré ici.

 

Texte complet (486 Ko)  |  Actuel Marx  |  La revue  |  Actuel Marx en Ligne  |