N°8 : Liberté, égalité, différence

Deuxième semestre 1990

E. Balibar : "Droits de l'homme" et "droits du citoyen"
D. Losurdo : L'égalité et ses problèmes
J. Texier : Marx, penseur égalitaire ?
S. Petrucciani : Marx et la critique de líégalité politique
J. Bidet : Liberté, égalité, modernité
M. Luisa Boccia : La différence de sexe et l'égalité complexe
M. Prospero : Renoncer à l'égalité ?
V.Giacopini : Les apories du concept de "citoyenneté universelle" chez Dahrendorf
F. Fehér : Marx et les révolutions françaises permanentes
G. Labica : Robespierre, la cause du peuple
F. Hincker : Droidloms, Droits de l'homme, Droits de l'homme et du citoyen

PRESENTATION

Avec la Révolution française s'affirme líidentité instable des contraires, égalité et liberté, selon une tension et une dynamique qui tiennent à ce que cette identité est médiatisée par deux autres termes : propriété et fraternité, l'un et l'autre diversement interprétables. Liberté "réduite" au nom de la propriété qui síen tient volontiers à la simple égalité devant la loi ou égalité fraternelle toujours menacée selon ses critiques par le despotisme révolutionnaire : la scène est en place où se dérouleront les luttes idéologiques pendant plusieurs siècles. Cíest sur ce terrain que les hommes se pensent, se situent et luttent. Celui de la modernité politique, qui est toujours notre horizon. On en développe ici tous les thèmes, des "droits de l'homme" à la révolution. Avec un retour critique sur l'oeuvre de Marx : quelles égalité et liberté a-t-il donné à penser. Et une attention particulière aux interrogations contemporaines sur la différence de sexe et la citoyenneté économique.