N° 20 : Autour de Pierre Bourdieu

Deuxième semestre 1996

sommaire

PRESENTATION
Jacques bidet

DOSSIER  : AUTOUR DE PIERRE BOURDIEU
Rassemblé par Jacques Bidet avec la collaboration de Claude Leneveu

Tony ANDREANI, Bourdieu au-delà et en-deçà de Marx
Philippe CORCUFF, Théorie de la pratique et sociologies de l'action
Jacques HOARAU, De la sociologie critique à la sociologie de la critique ?
Claude LENEVEU, P. Bourdieu dans la pensée anglo-saxonne
Yvon QUINIOU, Déterminisme, matérialisme et émancipation chez P. Bourdieu
Yves SINTOMER, La question de l'universel
Emmanuel TERRAY, Réflexions sur la violence symbolique
Loïc WACQUANT, Culture, classe et conscience chez Marx et chez Bourdieu
Yves SINTOMER? Le corporatisme de l'universel et la cité
Jacques HOARAU, Note sur la critique de la sociologie critique
Yvon QUINIOU, Des classes à l'idéologie : déterminisme, matérialisme et émancipation chez P. Bourdieu
Jacques BIDET, L'universel comme fin et comme commencement

HISTOIRE

Claude MAZAURIC, Quel communisme Marx rencontre-t-il à Paris dans les années 1840 ?
Florence GAUTHIER, Critique du concept de "révolution bourgeoise", appliqué aux Révolutions des droits de l'homme et du citoyen du XVIIIe siècleJacques GUILHAUMOU, Révolution Française et tradition marxiste : une volonté de refondation

INTERVENTION

Sylvia OSTROWETSKY, Y-a-t-il une réponse à la question juive ?

LIVRES

Le Capital

Gérard Jorland : Les paradoxes du capital par gérard Duménil et Dominique Lévy.

Philosophie et politique

Jean Robelin : La rationalité de la politique
Yvon Quiniou : Figures de la déraison politique pa rGeorges Labica
Arno Münster : Nietszche et le nazisme par Jean Marc Lachaud
Geneviève Fraisse : La différence des sexes par Georges Labica
Georges Labica et Jean Robelin (dir) : Politique et religion par Michèle Bertrand

Histoire

Roger Martelli : Le bleu et le rouge par François Hincker

 

PRESENTATION

L'objet du dossier principal de ce numéro, consacré à Pierre Bourdieu, n'est pas de mesurer sa pensée à celle de Marx, mais de la considérer pour elle-même, au regard d'attentes et d'exigences contemporaines. Il était cependant à tous égards naturel que soit ici étudiée avec soin et sous ses divers aspects cette filiation controversée : héritages, réinterprétations, dépassements critiques ou différences d'objet.

Mais ce sont d'abord les concepts de Bourdieu qui seront revisités : violence symbolique, légitimation, habitus, champ, distinction, sens pratique. Une oeuvre aussi monumentale ne pouvait pas être examinée sous tous ses aspects. L'accent a été mis sur les récentes discussions auxquelles elle a donné lieu parmi ceux qui lui ont fait reproche de s'enfermer dans une anthropologie de l'homme intéressé, dans la vision d'une humanité en proie à la domination, d'une société opaque à elle-même, dont le sociologue détiendrait la vérité.

La philosophie de l'histoire qui s'affirme en mineur dans une série de textes récents, sous le signe du "corporatisme de l'universel", a retenu l'attention de divers contributeurs. C'est en effet le point où l'on attend une oeuvre scientifique toute entière vouée à la manifestation des déterminismes et des dominations : est-elle aussi en mesure de tracer, à partir de son travail de démasquage des oppressions et des contraintes, une voie à ce que toute une tradition a désigné comme "l'émancipation humaine ?" En d'autres termes, ouvre-t-elle la voie à une politique ?