RESEAU EUROPEEN DE REVUES MARXISTES CRITIQUES
A
EUROPEAN NETWORK OF CRITICAL MARXISTS JOURNALS


Le projet K
Les initiatives
Le Forum Social Européen (FSE) 
Les revues partenaires (adresses électroniques et sites)
Le projet K (version pdf)

Au printemps 2002, les responsables des revues Viento Sur ( Espagne), Erre (Italie), Historical Materialism, International Socialism Journal (Grande-Bretagne),  Actuel  Marx,  ContreTemps,  Critique Communiste (France)  se  sont  réunis  pour  se constituer en réseau européen – dans un premier temps – de publications marxistes critiques.

In the spring of 2002, representatives of the journals Viento Sur (Spain), Erre (Italy), Historical Materialism, International Socialism Journal (UK), Actuel  Marx,  ContreTemps,  and  Critique Communiste (France) met in order to constitute a European network – as a first step – of critical Marxist publications.

 

Baptisé Projet K (comme Klasse, Kapital, Kampf, Kommunismus,  ou  Kafka !),  ce  projet  entend contribuer à l’ internationalisation du  renouveau du marxisme critique, en faisant circuler les documents, recherches, et controverses marquantes. Il entend prendre  l’air du temps et les modes idéologiques à rebrousse-poil. Enraciné dans les résistances à la mondialisation capitaliste et au nouveau militarisme impérial, il s’efforcera de penser l’incertitude du présent dans la tension entre un héritage problématique et un avenir à construire.

Called Project K (as in Klasse, Kapital, Kampf, Kommunismus, or Kafka !), this project intends to contribute to an internationalisation of the renewal of critical Marxism, by circulating texts,research papers and salient controversies. It hopes to brush the spirit of the age and the dominant ideologies against the grain. Rooted in the forms of resistance to capitalist globalisation and to the new imperial militarism, it will try to address the uncertainty of the present through the creative tension between a problematic legacy and future that is yet to be constructed.

 

Aussi éloigné de l’illusion de la table rase et de la nouveauté absolue, que des routines dogmatiques, le réseau revendique sa fidélité envers une tradition nourrie des expériences désastreuses du siècle passé, en même temps qu’il affirme son ouverture aux grandes interrogations de l’heure. Il vise ainsi à proposer un lieu de rencontre et de dialogue entre des cultures et des trajectoires  différentes,  à  jeter  un  pont  entre engagements militants et recherches universitaires, à créer un lien entre des générations dont l’expérience constitutive diffère, à faire circuler la réflexion entre des espaces de débat trop souvent prisonniers des cloisonnements nationaux ou des rigidités disciplinaires.

Rejecting equally both the illusion of a blank slate or the notion of absolute novelty, and dogmatic routinism,  the  network  affirms  its fidelity  to  a tradition that has been enriched by the experiences of the past century, while simultaneously affirming its openness to the major questions of the current conjuncture. Its aim is to offer a space of encounter and  dialogue  between  different  cultures  and trajectories, to bridge between activist commitments and academic research, to create a link between generations whose constitutive experiences differ greatly, to help the circulation of ideas between arenas of debate that are too often imprisoned by national provincialism or disciplinary rigidities.

 

À l’heure où le monde connaît des bouleversements majeurs, où la crise sociale et écologique démontre que le règne du capital se survit au prix d’une irrationalité et d’une violence croissante, où le monde s’installe dans l’état d’exception et de guerre permanente, l’effort pour comprendre ce présent incertain est plus que jamais nécessaire pour passer de la résistance à l’alternative.

In an age when the world is undergoing major transformations, when the social and ecological crisis demonstrates that the reign of capital survives only at the cost of growing irrationality and violence, when the planet is increasingly subjected to a state of exception and permanent warfare, the effort to understand this uncertain present is more than ever necessary in order to pass from resistance to an alternative.

 

Nous nous sommes fixés un premier programme de travail partant des questions nécessaires à la refondation d’une gauche radicale à la hauteur des défis sociaux, écologiques, culturels, de cette époque.

Nous  aborderons  les  chantiers  des  nouvelles sociologies et des luttes sociales, de l’impérialisme et des souverainetés, des guerres et du militarisme, du  marché  et  des  formes  de  propriété,  des totalitarismes et des traditions libertaires, de la fracture écologique ou de la médiatisation du monde, de l’égalité et de l’universalité.

We have set ourselves an initial programme of work by taking as our point of departure those questions that must be addressed if a radical Left is to be refounded that is equal to the social, ecological and cultural challenges of this epoch. We will address issues such as the new sociologies and  modes  of  struggle,  imperialism  and sovereignties, wars and militarism, the market and property forms, totalitarianisms and libertarian traditions,  the  ecological  divide,  the  media’s penetration of the world, equality and universality.

 

Le Projet K sera présent à Lausanne dans le cadre des rencontres des 15 & 16 mai 2003 contre le sommet du G8.

 

Il proposera trois tables rondes dans le cadre du Forum Social Européen de Saint-Denis, en novembre 2003 :

• Impérialismes, guerres et militarismes  ;

• Pouvoirs, contre-pouvoirs, dualité de pouvoir ;

• Mouvements sociaux et lutte politique.

Ces tables rondes accorderont une importance particulière aux expériences en cours en Amérique latine.

 

Il assurera une présence et l’animation de débats dans différentes universités d’été et rencontres organisées pendant l’été 2003.

 

Il sera présent lors du 4e Forum Social Mondial à Mumbai (Inde) en 2004.

 

Il tiendra dans le premier semestre 2004 son premier séminaire de travail international sur la question de l’impérialisme et de la guerre, débouchant sur un dossier commun publié dans les différentes langues par les revues associées.

 

Enfin, il contribuera également à la réussite en 2004 du 4e Congrès Marx International, organisé à l’initiative de la revue Actuel Marx.

 

Project K will be present at Lausanne in the framework of the meetings of 15 & 16 May against the G8 Summit. It will offer the following three roundtables during the European Social Forum at Saint Denis in November 2003 :

ï Imperialism, militarism and war ;

ï Power, counterpower, and dual power ;

ï Social movements and political struggle.

These roundtables will pay particular attention to current experiences in Latin America.

 

It will be present, and organise debates, at various summer schools and meetings organised by the European radical left during the summer of 2003.

 

It will also have a presence at the Fourth World Social Forum in Mumbai (India) in 2004

 

In early 2004, it will hold its first international seminar on the question of imperialism and war, which will result in a common dossier that will be published in various languages in the associated journals.

 

Finally, it will contribute to the successful organisation, also in 2004, of the Fourth International Marx Congress, initiated by the journal Actuel Marx.

 

 

projetk2002@hotmail.com

Actuel Marx (F)

ActuelMarx@u-paris10.fr  
www.u-paris10.fr/ActuelMarx/

 

ContreTemps (F)

editionstextuel@wanadoo.fr

 

Critique Communiste (F)

criticom@lcr-rouge.org
www.lcr-rouge.org

 

Erre (I)

redazione@erre.info  
www.erre.info

 

Historical Materialism (UK)

hm@lse.ac.uk 
www.brill.nl  

International Socialism (UK)

isj@swp.org.uk 
www.swp.org.uk/isj/isj.htm

Mientras Tanto (E)

jlgor@dret.ub.es 

Viejo Topo (E)

cabot.1@teleline.es

Viento Sur (E)

vientosur@vientosur.info  
www.vientosur.info

  
Retour à la page d'accueil