THEORIE GENERALE
Théorie du droit, de l'économie et de la politique

de Jacques Bidet

Collection Actuel Marx Confrontation, PUF, 1999, 470 pages,149 francs.
Septembre 1999

http://perso.orange.fr/jacques.bidet/


Je tente dans ce livre de mener à bien le dessein que j'ai esquissé dans Théorie de la modernité, PUF, 1990 : formuler dans l'unité d'un même concept, mais sans confusion entre elles, une théorie de la société moderne et une philosophie politique, en intégrant diverses traditions antagonistes, notamment celles du marxisme et celles du contractualisme. Je m'appuie sur deux ouvrages antérieurs Que faire du Capital ? , Klincksieck, 1985, et John Rawls et la théorie de la justice, PUF, 1995. L'un et l'autre font apparaître les limites inhérentes à la disjonction entre le projet d'une science sociale et celui d'une doctrine politique. Marx échoue dans son ambition de fonder une alternative à la forme capitaliste de société. Le contractualisme, récemment revigoré par Rawls, qui propose une doctrine de la justice hors de toute théorie réaliste de l'injustice, construit sur le sable. Or la pensée contemporaine critique semble constamment osciller entre le recours aux sociologies soupçonneuses auxquelles Marx a ouvert la voie, lorsqu'elle veut penser le monde tel qu'il est, et la fascination du contractualisme, de la doctrine de l'Etat de droit, des droits de l'homme et du citoyen, quand elle cherche à formuler un projet de société. A cette schizophrénie du sens commun se confronte le projet philosophique de penser dans l'unité du concept ce qui est et ce qu'il convient de faire, projet illustré au plus haut degré par Spinoza et Hegel. Exigence de la pratique politique autant que de la théorie. C'est une telle tentative que je me propose de reprendre, et c'est en ce sens, bien particulier, que je la désigne comme une " théorie générale "

(Extrait de l'introduction de l'ouvrage)

Ce livre se donne comme une tentative de " refondation " du marxisme, alternative à la " reconstruction " qu'en propose Jürgen Habermas.

 

Jacques Bidet, directeur de la revue Actuel Marx (CNRS) et initiateur des Congrès Marx International I (1995) et II (1998), est professeur à l'Université de Paris-X, où il occupe la chaire de Philosophie politique et théories de la société. Son œuvre est largement traduite en langues étrangères.

 

Table des matières

 

Introduction

 

Livre I. Métastructure

Chapitre 1. La contractualité

Chapitre 2. La coopération

Chapitre 3. L'Etat métastructurel

 

Livre II. Structure et système

Chapitre 4. La transformation méta /structurelle

Chapitre 5. La structuration de la société moderne

Chapitre 6. Le système du monde

 

Livre III. Politique

Chapitre 7. Critique du contractualisme libéral

Chapitre 8. Critique du socialisme organisateur

Chapitre 9. Critique de l'éthique du discours

 

Glossaire

Ordre d'exposition de la théorie

Tables

 

 

Ordre d'exposition de la théorie

 

 

Livre I. Métastructure

 

Chapitre 1. La contractualité

Section 11. L'immédiat et les médiations

§ 111. De la déclaration aux médiations contractuelles

§ 112. La thèse de la règle et le trinôme métastructurel

§ 113. Le complexe métastructurel et ses asymétries

Section 12. L'antinomie métastructurelle de la modernité

§ 121. L'antinomie dans la co-implication

§ 122. Formations doctrinales et formes structurelles

Section 13. Le statut ontologique de la métastructure

§ 131. Anticipation sur les structures

§ 132. Métastructure et idéologie

§ 133. Pourquoi la métastructure au commencement ?

Section 14. Annexe

Réinterprétation du commencement du Capital

§ 141 Réinterprétation du commencement de l'exposé

§ 142 La question ontologique du présupposé posé

Chapitre 2. La coopération

Section 21. Le travail fait époque

§ 211. Préalable : Le concept de travail

§ 212. La forme travail, corrélat de la forme contrat.

Section 22. Annexe

L'institutionnalisme économique contemporain

§ 221. La bipolarité primaire

§ 222. La "théorie des conventions"

Section 23. Annexe. Critique de l'institutionnalisme marxien

§ 231. Eloge de Marx fondateur de l'institutionnalisme

§ 232. Travail, marché, capitalisme

§ 233. Corrections à apporter à la théorie de Marx

 

Chapitre 3. L'Etat métastructurel

§ 311. La teneur rationnelle de l'Etat métastructurel

§ 312. L'asymétrie métastructurelle. Etat et société civile

§ 313. La teneur raisonnable de l'Etat métastructurel

§ 314. Annexe. Marx pose un Etat métastructurel

 

Livre II. Structure et système

 

Chapitre 4. Transformation méta /structurelle

Section 41. La transformation de la métastructure en structures

§ 411. Le potentiel dominationel propre à la métastructure

§ 412. La transformation méta /structurelle, dialectique immanente à la forme moderne de société.

§ 413. Procès dialectique et répétition historique

Section 42. Annexe. Critique de la théorie marxienne de la transformation métastructurelle

§ 421. Le marché fait classe

§ 422. Le plan ne ferait pas classe 

§ 423. Marx ne parvient pas à une transformation dialectique

 

Chapitre 5. Structuration de la société moderne

Section 51. Théorie de la structure

§ 511. La structure comme renversement de la métastructure

§ 512. Unilatéralité du modèle marxien marchand-capitaliste

§ 513. Exceptionnalité du régime organisationnel-collectiviste

§ 514. La structure capitaliste ordinaire, ou l'interférence structurelle des facteurs-de-classe

Section 52. Théorie de la classe

§ 521. La classe comme procès de division sociale

§ 522. La dualité du procès moderne de classe

§ 523. La dualité du procès de reproduction

§ 524. La lutte de classe

Section 53. Théorie de l'Etat structurel

§ 531. La structure comprend l'Etat

§ 532. Etat et capitalisme

 

Chapitre 6. Le système du monde

Section 61. La théorie méta /structurelle du système-monde

§ 611. Annexe préalable I.

L'insuffisance du concept marxien de " monde "

§ 612. Annexe préalable II.

La théorisation néo-marxiste du système du monde

§ 613. Méta /structure et système-monde

§ 614. Violence structurelle et violence systémique

Section 62. Système-monde et Etat-monde

§ 621. Du système-monde au (sur) Etat-monde

§ 622. L'institution juridico-politique mondiale

§ 623. Centricité systémique et centricité (sur) étatique

Section 63. L'humanité, la planète

§ 631. La question moderne de l'écologie

§ 632. Annexe. Critique du concept écologique marxien

 

LIVRE III. politique

 

Chapitre 7. Critique du contractualisme libéral

 

Section 71. Critique du contractualisme rationnel

§ 711. La théorie des coûts de transaction

§ 712. La théorie des droits de propriété (efficaces)

§ 713. La théorie de l'agence, ou théorie du pouvoir (efficace)

 

Section 72. Critique du contractualisme raisonnable

§ 721. Eloge métastructurel de Rawls

§ 722. Critique métastructurelle et structurelle

§ 723. Réinterprétation spinoziste du principe de justice

 

 

Chapitre 8. Critique du socialisme organisateur

Section 81. L'utopie collectiviste. Considérations historiques

§ 811. Le collectivisme

§ 812. Le communisme soviétique

§ 813. Annexe. Note sur la question du totalitarisme

Section 82. Critique du concept marxien de société moderne

§ 821. L'unité consubstantielle du marché et du capitalisme

§ 822. La séparation du marché et de l'organisation.

La thèse du germe

§ 823. La confusion association-organisation

§ 824. Le statut métastructurel du travail contractuel 

§ 825 Le concept historique de société moderne

Section 83 . Critique de la théorie marxienne du droit

§ 831. Deux discours marxiens du droit

§ 832. Le paradoxe d'Abou Dhabi, la liberté de l'homme moderne

§ 833. La journée de travail et la question du droit

§ 834. Les éclairs de la Critique du Programme de Gotha

§ 835. L'interpellation juridique

 

 

Chapitre 9. Critique de l'éthique du discours

 

Section 91. La politique rendue à la parole

§ 911 La refondation pragmatique de la politique

§ 912. Critique structurelle de la théorie des media

§ 913. La contradiction performative du droit habermassien

§ 914. U, impératif agonistique présupposé

 

Section 92. La maîtrise des médiations

§ 921. La théorie de la régulation

§ 922. La théorie du socialisme

 

Section 93. Limites de la politique

§ 931. Le communisme, critique du socialisme

§ 932. La politique de l'humanité

§ 933. La nature, l'éthique

Retour Page d'Accueil